La méthode de Léo Bureau-Blouin fait des petits...

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Un candidat au poste de conseiller à Drummondville, Marco Béchard, s'engage à verser 10% de son salaire, soit environ 12 000 $ sur quatre ans, à des projets et organismes communautaires. C'est la méthode de Léo Bureau-Blouin qui fait des petits…

Marco Béchard est d'ailleurs le premier à reconnaître qu'il s'est inspiré de la promesse faite par le jeune politicien de Laval-des-Rapides, qui s'était effectivement engagé à verser 25% de son salaire de député du PQ à des organismes communautaires. En fait il a lancé une fondation, destinée à soutenir financièrement les organismes communautaires de sa circonscription. Ce type d'engagement peut-il prendre de l'ampleur ? On peut le penser car, pour les candidats qui ont des petits budgets pour leur campagne électorale, c'est une façon à la fois d'attirer l'attention des électeurs et de montrer une facette de leurs intérêts. D'ailleurs, Bruno Junior St-Amand, à Granby, s'est aussi engagé à remettre une partie de son salaire d’élu à la communauté.

M. Béchard, lui, ne s'arrête pas là. Ayant été victime d’un traumatisme crânien en 1999 et vécu les étapes d’une longue réadaptation, il se dit sensible à l’action du Centre Normand-Léveillé, un organisme de la région offrant des services adaptés aux personnes qui vivent des limitations physiques ou intellectuels. Il s'engage également à faire un don de 2000 $ en salaire à cet organisme avant la mi-mandat.  

Profitons-en pour dire qu'à la mairie de Drummondville, la succession de Francine Ruest Jutras, mairesse pendant 26 ans, n'a qu'un seul prétendant au moment où l'on se parle, c'est Alexandre Cusson, ex-président du Mondial des cultures.

Pas d'âge pour faire la politique…

Dans la petite municipalité de Trois-Rives en Mauricie, le maire Lucien Mongrain sollicite un nouveau mandat à 81 ans, avec toujours la même passion.

Élu maire la première fois en 1981, M. Mongrain explique que la passion de la politique a été comme une piqûre qui a eu pour lui un effet à très très long terme… Sa municipalité compte 475 habitants sur une superficie de 675 km carrés. "On est éparpillés et on est pauvres", dit-il. Pauvres avec un territoire de 675 km carrés? "Faut toujours se plaindre", réplique-t-il.

Quand il a commencé à la mairie, il s'est attaqué à des projets comme l’éclairage des rues et l’ouverture des chemins toute l’année… Il est fier de dire que des projets ont débloqué au fil des ans, faisant passer la valeur de Trois-Rives de 100 à 234 millions $. Le projet d'un développement récréotouristique au Lac Mékinac lui tient particulièrement à cœur. Il dit aimer travailler pour son coin de pays.

Être maire en 1981 et l'être en 2013, c'est différent, "il y a plus de papiers à remplir aujourd'hui", lance-t-il avec une pointe d'ironie. Pour lui, l'âge ne compte pas. "Tant que tu as la santé, faut pas rester écrasé dans son salon, c'est mieux de se lever et d'aller rendre service". Il ne s'attend pas à avoir de l'opposition le 3 novembre!

Un jab de la gauche de Louise Harel à Marie Plourde…

Marie Plourde, ex-animatrice à TVA, qui se présente dans le district Mile-End du Plateau-Mont-Royal, sous la bannière de Projet Montréal, a écrit ceci sur sa page Facebook: "Avant de quitter la politique municipale, la conseillère indépendante dans Rosemont Élaine Ayotte a dit la phrase suivante: "Louise Harel nous dit toujours que la politique est un jeu et le but est de ne pas se faire éjecter du jeu". Tout ce qui est mal en politique est porté dans cette brève phrase. J'ai un profond malaise face aux politiciens de carrière qui s'accrochent au pouvoir en piétinant ce qui leur reste de valeur, en faisant passer leurs ambitions personnelles avant les citoyens. Non ce n'est pas un jeu, la politique devrait être un sacerdoce".

Louise Harel a répliqué à Marie Plourde: "J'exerce le "sacerdoce" de la politique depuis 31 ans avec l'amour et le respect des citoyens d'Hochelaga-Maisonneuve. J'ai porté leurs projets pendant que vous étiez animatrice de Loft Story…"

 

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires