L'Équipe Boisvert est prête!

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Un xième blogue sur les élections? Oui… mais non. Certes, j'y aborderai la prochaine campagne électorale municipale, mais d'une façon bien différente, moins collée sur l'actualité, plus empreinte d'originalité. Ici, on trouvera de tout; de quoi faire réfléchir, faire réagir et parfois faire sourire. Alors rendez-vous à cette adresse, et sur les ondes de V, où je présenterai une capsule quotidienne à l’émission «Ça commence bien», animée par Richard Turcotte. C'est parti!

Le formidable réseau de journalistes de TC Média, oeuvrant dans 82 journaux locaux au Québec et sur leurs sites Internet, fort d'une couverture assidue, sera bien sûr mis à contribution pour dénicher tantôt une information insolite, tantôt une anecdote savoureuse. Ce sont tous ces journalistes qui composent l'Équipe Boisvert.

C'est seulement la troisième fois au Québec que se tiennent des élections municipales généralisées, après celles de 2005 et celles de 2009. Cette façon de faire découle des modifications apportées à la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités (LERM) en 2001. Le but, vous l'aurez compris, est de créer un temps fort de la vie démocratique municipale afin de susciter l'intérêt des électeurs et favoriser leur participation, voire leur implication au sein d'une institution de proximité.

Saviez-vous que sur les 8 078 postes d'élus disponibles en 2009, 56 % d'entre eux ont été comblés sans opposition.

Quant au taux de participation, qui était en moyenne de 45 % en 2005 et en 2009, plusieurs prétendent qu'il connaîtra une hausse, en raison des leçons que nous livre la Commission Charbonneau et des multiples révélations médiatiques, alors que d'autres estiment que, quoiqu'il advienne, les élus, anciens ou nouveaux, n'y changeront rien face au copinage et au magouillage. Si la participation électorale n'a pas dépassé 38 % à Montréal en 2009, elle a atteint des taux de plus de 80 % dans certaines municipalités. Deux exemples: Shigawake (une municipalité de 357 citoyens située en Gaspésie) et Saint-Joseph-de-Ham-Sud (Estrie) qui ont affiché une participation de 87 % et 86 %, respectivement. Quand même.

Évidemment, ces statistiques ne disent pas tout sur l'exercice consistant à choisir ceux et celles qui s'avancent pour défendre nos intérêts et ce blogue vous offrira d'aller plus loin. Car, comme le disait Coluche, les statistiques sont comme les bikinis; ça donne des idées mais ça cache l'essentiel !

Alimentez-nous sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter et joignez à votre tour les rangs de la grande Équipe Boisvert.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Daniel Chapleau
    18 septembre 2013 - 19:07

    donc tu va pouvoir nous tenir au courant des scoop lollll ,sérieux je vais te suivre avec plaisirs