Lincoln MKT 2013

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Énigmatique

Sur la route depuis 2008, la Lincoln MKT est encore largement méconnue du grand public. Lorsque les gens en croisent une sur la route, il se demande toujours ce que c’est. Disons simplement que le niveau de reconnaissance est assez bas. En fait, le MKT c’est un Ford Flex apprêté à la sauce Lincoln.

Une ligne plus distinctive cette année

Beaucoup de journalistes automobiles reprochent (avec raison) à Ford de faire des produits trop similaires quand vient le moment de mettre en marché un produit Lincoln. Ce qui explique en grande partie le peu de succès de Lincoln. Personne ne veut payer une prime pour un modèle qui ressemble à un autre plus économique. Lincoln semble avoir compris la leçon. Plus tôt cette année, le MKT a eu droit à un restylage, tout comme le Flex chez Ford. Pendant que le Flex adopte des lignes plus cubiques, on fait exactement le contraire chez Lincoln. Le MKT suit le chemin inverse de son cousin Flex, en adopte des lignes plus arrondies. La calandre se pare désormais de barrettes plus fines, rappelant des fanons de baleine.  Un style plus haut de gamme, mais sans aucune trace de dynamisme, un peu comme une Audi Q7. Tout de même, il faut reconnaître que Lincoln a éloigné physiquement le Lincoln MKT du Ford Flex.

Deux moteurs disponibles

Les moteurs restent inchangés et sont juste remis à jour et réinstallés. Vous avez la version haut de gamme avec un V6 3,5l biturbo EcoBoost de 355 chevaux et son pendant atmosphérique 3,7l développant 300 chevaux pour les modèles d’entrée de gamme. La boîte de rapport est automatique à six rapports et la traction intégrale vient de série. À l’intérieur, c’est du Ford, version de luxe. La base provient clairement du Flex et Ford a ennobli le tout ajoutant plus de cuir, du vrai bois et des touches de luxe supplémentaires. Toutefois l’atmosphère générale est un peu lugubre. Certains de mes collègues soulignaient qu’il y avait des airs de corbillard. Ils n’avaient pas tort, car Ford modifie des MKT pour en faire de véritable corbillard. Ce qui signifie que l’espace est bonne pour six ou sept passagers avec un petit hic, l’espace pour la tête est réduit à l’arrière, ce qui ne pose pas de problème pour un cercueil. Comme tout véhicule de luxe qui se respecte, il y a une quantité industrielle d’options qui faisait grimper le prix de notre véhicule d’essai à plus de 62 000 $. La colonne de direction, le pédalier, les fauteuils, les panneaux de toit, le hayon et, même, la 3e banquette rabattable à l’arrière, tout est à commande électrique. Nous avions même, en option, une console arrière qui servait de réfrigérateur et sans oublier les écrans vidéo encastrés dans les appuie-tête. La cerise sur le sundae, le système Lincoln MyTouch, passablement compliqué et avec des touches à effleurements qui ont manqué de me rendre fou. Un bouton pour le volume qui va de gauche à droite, personne n’a encore trouvé mieux et plus efficace, arrêter de tenter de réinventer la roue. À chaque fois que je voulais moduler le volume de la radio en glissant mon doigt de gauche à droite, la radio était trop ou pas assez forte. Une autre semaine et je serais devenu fou.

Un poids conséquent et une conduite confortable

Le coeur de la conduite est le Lincoln Drive Control qui offre 3 modes de conduite – normal, Sport et Confort – agissant notamment sur la raideur de suspension. En Sport, elle est plus ferme de 25 à 30 % et en Confort elle est plus souple de 15% que le mode normal. Vous avez aussi une aide au maintien de ligne qui permet au véhicule de repérer, à l’aide de capteurs les deux lignes jaunes sur la route et de garder le véhicule entre les lignes jaune même si vous lâchez le volant et cela fonctionne vraiment. Pour ce qui est de la conduite. Nous avons eu droit dans notre semaine d’essai à un véritable déluge dans la région de Québec et le poids du véhicule combiné à sa traction intégrale ont rendu de fiers services. La tenue de route est inébranlable, mais on sent toujours le poids du véhicule qui a besoin du moteur le plus puissant pour bien s’en sortir sur la route. La consommation même avec de grands efforts va difficilement se situer sous la barre des 13 litres au 100 km.

Conclusion

Lincoln est sur la bonne voie avec le MKT qui offre une excellente alternative de luxe comme véhicule familial. Il reste maintenant à se forger une identité propre. Ford devra amener d’autres exclusivités à sa division de luxe et quelques bonnes idées de design.

Forces:

V6 Ecoboost intéressant

Équipement complet et de qualité

Bonne insonorisation

Faiblesses :

Son poids

Dégagement pour la tête à la 3e rangée

Visibilité arrière réduite

Suspension un peu sèche

10 000$ d’option sur notre véhicule d’essai

Fiche Technique

 (3,5) V6 3,7 L DACT

PUISSANCE 303 ch à 6500 tr/min

COUPLE 278 lb-pi à 4000 tr/min

BOÎTE(S) DE VITESSES automatique à 6 rapports avec mode manuel

PERFORMANCES 0-100 km/h 8,8 s

Vitesse maximale 200 km/h

CONSOMMATION (100 km) 4RM 12,7 L (octane 91)

(EcoBoost 4RM) V6 3,5 L DACT

PUISSANCE 365 ch à 5700 tr/min

COUPLE 350 lb-pi de 1500 à 5250 tr/min (avec essence octane 91)

BOÎTE(S) DE VITESSES automatique à 6 rapports avec mode manuel

PERFORMANCES 0-100 km/h 7,0 s

Vitesse maximale 215 km/h

CONSOMMATION (100 km) 4RM 13,4 L (octane 91)

AUTRES COMPOSANTS

   

SÉCURITÉ ACTIVE  freins ABS, assistance au freinage, répartition électronique de la force de freinage, contrôle électronique de la stabilité, antipatinage

SUSPENSION avant/arrière indépendante

FREINS avant/arrière disques

DIRECTION à crémaillère, assistée

PNEUS V6 3,7 P235/55R19 V6 3,5 P235/55R19 optional V6 EcoBoost P255/45R20

DIMENSIONS

EMPATTEMENT 2994 mm

LONGUEUR 5273 mm

LARGEUR (sans rétro.) 1930 mm

HAUTEUR 1711 mm

POIDS V6 3,7 2RM 2132 kg  V6 3,7 4RM nd  V6 3,5 4RM 2241 kg

DIAMÈTRE DE BRAQUAGE V6 3,7 12,9m  V6 3,5 12,6m

COFFRE 507 L, 2149 L (sièges abaissés)

RÉSERVOIR DE CARBURANT 70 L

CAPACITÉ DE REMORQUAGE 907 kg

Prix   50 150 $ à 53 650 $

Modèle à l’essai : 61 700$

-30-

Benoit Charette est co-propriétaire et rédacteur en chef de l'Annuel de l'automobile 2013 et du guide des véhicules d'occasions 2012

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Marcel Trudeau
    20 mai 2013 - 16:40

    Je suis surpris de lire que dans les moins, il y a "Suspension un peu sêche" au mode normal ou sport et j'imagine en ville ou il y a de nombreux trous, vallons, inégalité de la chaussée...? Est ce que les pneus P235/55R19 au lieu de P255/45R20 feraient une grande différence ou une petite différence? J'ai choisi ce véhicule et ai placé une commande pour une 2014 et avec des roues de 20" et des pneus plus larges au niveau de la semelle et moins épais, soit le P255/45R20..Les principales raisons d'avoir choisi une MKT ayant essayé une 2012 seulement est son insinorisation et sa douceur de roulement. Devrai-je corriger le tir et demander les pneus 19" ou bien il y a des avantages d'avoir les 20"? Je fais souvent Laval à Bromont environ 15 à 20 fois par année(environ 4,000km) et Laval à Fort Lauderdale Floride 1fois , environ 10,000km, incluant les voyages d'aller-retour et le kilométrage local la-bas donc beaucoup d'autoroutes et le restant du kilomètrage en ville (Montréal-Laval) soit environ 8,000 km de moins belles routes. Que me suggérez-vous comme pneumatique, je pourrais encore changer la commande? Merci, de répondre promptement........