La technologie à tout prix : Est-ce la solution ?

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les constructeurs automobiles nous vantent les mérites des plus récentes découvertes technologiques de leur système d’informations centralisé. Il est maintenant possible de transformer votre voiture en centre wi-fi, de twitter pendant que vous êtes dans la voiture, de consulter Google Maps pour savoir où vous devez aller. C’est bien beau tout cela, mais moi au volant, je désire avant tout conduire et franchement toute cette technologie m’effraie un peu.

Pourquoi ? L’interaction est une autoroute à double voie. Pour être capables de vous donner de l’information, les systèmes de gestions électroniques doivent en recevoir. Avec des systèmes de plus en plus performants et polyvalents, il est maintenant possible de réaliser un nombre impressionnant d’opérations dans un véhicule moderne. Par contre, il faut soi-même être en communication avec le véhicule. Or, pendant que vous êtes occupé à faire la gestion de données de votre véhicule, votre concentration n’est pas sur la route et une personne distraite au volant est aussi dangereuse qu’une personne en état d’ébriété.

Et les renseignements personnels

Il ne faut pas oublier l’intimité dans tout cela. Avec les systèmes de repérage par satellite, il est maintenant facile de savoir où vous êtes en tout temps. Je ne suis pas certain que j’ai envie de laisser savoir à tous où je me trouve à chaque moment de la journée. Franchement, je commence à m’ennuyer de la simplicité relative des voitures des années 80 et 90. Et vous n’avez rien vu encore. Les constructeurs automobiles (BMW, GM, Hyundai, Toyota) sont à concevoir en ce moment des infrastructures qui vont permettre aux voitures de communiquer entre elles un peu à la manière des systèmes Cloud qui existent en ce moment pour les ordinateurs. Les compagnies automobiles pourront ainsi transférer vos données personnelles dans un serveur qu’il vous sera ensuite possible de télécharger dans votre voiture. L’ère électronique a du bon, c’est vrai, mais je ne suis pas très rassuré de savoir que l’information sur ma vie personnelle, mes goûts en musique, mes contacts et quoi encore se promène comme ça librement dans le cyberespace où tout le monde peut l’attraper au vol. Vous croyez que je délire. La semaine dernière, un collègue qui avait fait l’essai d’une voiture BMW avant moi a laissé en mémoire tout le contenu de son téléphone intelligent dans l’ordinateur de la voiture, bonjour la vie privée. Il ne faut pas prendre à la légère toutes ces trouvailles censées nous simplifier l’existence, j’aime encore mieux me reposer sur ma mémoire.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires