Le casque de pompier voisine le camion à incendie

Gérard
Gérard Martin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Dans la salle de montre de Groupe Thibault (CMP Mayer)

Pour le commun des mortels, l'un des secrets les mieux gardés à l'intérieur du parc industriel de Drummondville est probablement la présence au 2250, rue André C. Hamel, d'une grande «caserne» dans laquelle la quasi totalité des services d'incendie du Québec viennent y puiser équipements et services connexes pour demeurer à la fine pointe des besoins.

Groupe Thibault (CMP Mayer), du nom de deux des trois entités formant le tout, loge à cette adresse dans un complexe de quelque 25 000 pieds carrés avec une compagnie-sœur du nom d'Isotech.

L'entreprise réunit donc d'abord dans un même lieu tous les équipements pour combattre le feu tels des habits de pompier, des casques, des appareils respiratoires, des lances, etc, mais aussi, tout à côté, de majestueux camions à incendie de marque Pierce.

Pas surprenant jusqu'ici qu'un jury de la Chambre de commerce et d'industrie de Drummondville ait arrêté son choix sur cette entreprise bâtie autour d'un tel concept de guichet unique comme récipiendaire du Napoléon dans la catégorie distribution.

D'ailleurs, il faut savoir qu'au moment de créer son entreprise, Jean Thibault, un des fils de la célèbre famille de Pierreville ayant fait sa renommée dans la construction des camions à incendie, a eu une vision encore plus large que celle d'un simple vendeur d'équipements et de camions à incendie.

Ainsi, après avoir démarré Thibault & Associés comme concessionnaire des camions à incendie Pierce, l'homme d'affaires a fait l'acquisition de CMP Mayer, un distributeur d'équipements d'incendie, avant d'y greffer Isotech Instrumentation, une division dédiée à la réparation et à l'entretien d'équipements incendies.

Les services d'incendie municipaux, par exemple, peuvent faire appel à l'expertise de l'entreprise drummondvilloise pour une vérification des équipements et pour les tests de pression, entre autres.

Ils peuvent également y acheminer leurs équipements de protection personnelle pour une évaluation, pour un lavage, pour une décontamination, pour une imperméabilisation ou pour une réparation.

Bien sûr, durant le processus nécessaire à l'une ou l'autre ou à plusieurs de ses opérations, l'entreprise pousse le service jusqu'à prêter des uniformes de remplacement à ses clients.

La même politique s'applique à la division Thibault & Associés qui ne se contente pas de vendre les gros véhicules rouges aux municipalités du Québec.

De fait, l'entreprise est en mesure d'assurer l'inspection, l'entretien, la réparation et, lorsque nécessaire, la mise à niveau de ces camions dont les coûts varient de 150 000 $ à 1 million $ l'unité et qui sont dotés d'une instrumentation sophistiquée.

Encore là, Jean Thibault applique la même philosophie, soit de mettre à la disposition de la municipalité, lorsque nécessaire, un équipement pour la dépanner.

Pas surprenant, lorsque l'on arpente les divers départements du complexe de la rue André C. Hamel d'y voir sur les murs des slogans comme «Tout pour maîtriser l'incendie» ou «La force d'un tout» qui résument bien la synergie qui caractérise Groupe Thibault (CMP Mayer) inc. «Notre philosophie est simple, c'est d'amener les municipalités du Québec à trouver dans un seul et même endroit non seulement l'équipement ou le produit qui leur convient en matière de protection incendie, mais aussi tous les services liés à l'entretien et au suivi de ces équipements», explique Jean Thibault, celui qui parvient ainsi à se démarquer des compétiteurs. «Nous, on est en mesure d'offrir un programme d'entretien accompagné d'un service à la clientèle offert par des spécialistes qui connaissent non seulement nos produits mais aussi les besoins des municipalités. On veut tout faire pour ne pas donner une seule raison à nos clients d'aller voir ailleurs», prêche M. Thibault.

Il faut croire que la formule est la bonne car dans le seul domaine de la distribution des équipements à incendie comprenant huit secteurs, l'entreprise drummondvilloise revendique environ 40% du marché québécois.

Dans le seul secteur des habits de combat, c'est environ 80% de ce marché que Groupe Mayer (CMP Mayer) a réussi à conquérir avec sa façon de faire et en misant sur des marques établies pour lesquelles on a négocié l'exclusivité.

Du côté des camions à incendie, qui constitue environ le tiers du chiffre d'affaires du groupe, on compte déjà plus de 200 véhicules répartis à travers le Québec, un nombre appelé à croître en raison de la réputation de Pierce, le plus important fabricant américain.

Comme Groupe Thibault (CMP Mayer) a décidé sciemment de concentrer son rayonnement sur le marché québécois, c'est donc pour des raisons stratégiques et géographiques que l'entreprise a décidé de quitter Boucherville en 2002 pour venir s'établir à Drummondville dans un bâtiment d'environ 5000 pieds carrés avec les 4 ou 5 employés d'alors.

Depuis, le bâtiment ultra moderne de la rue André C. Hamel a fait l'objet de 4 agrandissements pour atteindre 25 000 pieds carrés.

On y retrouve aujourd'hui 32 employés dont certains, bien sûr, parcourent le territoire du Québec pour y répondre aux besoins des municipalités et autres entreprises disposant d'un service incendie.

Comme si cela n'était pas suffisant, voilà qu'on nous apprend que l'entreprise a réussi à multiplier par dix son chiffre d'affaires depuis sa mise sur pied en 1998.

Voilà sans doute quelques faits et chiffres qui n'ont pas échappé au jury de la Chambre de commerce et d'industrie qui a décerné à Groupe Thibault (CMP Mayer) son Napoléon dans la catégorie «Entreprise de distribution».

Organisations: CMP Mayer, Groupe Thibault, Chambre Associés Groupe Mayer

Lieux géographiques: Drummondville, Territoire du Québec, Pierreville Complexe de la rue André C. Hamel

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires