BMR Dionne & Fils se métamorphosera

Cynthia
Cynthia Giguere-Martel
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Dès l’automne, le centre de rénovation BMR Dionne & Fils s’offrira une cure de rajeunissement marquée principalement par l’agrandissement, le réaménagement ainsi que la rénovation de son magasin et de ses entrepôts.

L’acquisition des bâtisses voisines totalise près de 1,5 M$.

Sans s’avancer sur l’investissement, les propriétaires indiquent que cette métamorphose permettra de doubler la superficie du magasin ainsi que d’augmenter la capacité d’entreposage dans le but de répondre encore plus adéquatement aux besoins de leur clientèle.

«Présentement, nos entrepôts débordent, confient Richard Jutras et Chantal Nolet, deux actionnaires de l’entreprise établie à Drummondville depuis plus de 50 ans. Le manque d’espace constitue de plus en plus une lacune. Avec l’agrandissement, nous serons en mesure d’offrir un plus gros inventaire des produits annoncés en circulaire.»

Concrètement, la surface de plancher devrait passer de 10 000 pieds carrés à 26 900. De plus, le sous-sol sera réservé afin d’y entreposer la quincaillerie.

Quant aux actuels entrepôts, ils seront rafraîchis. Quelques-uns seront même construits.

Un projet bien mijoté

Ce projet ne date pas d’hier. En fait, depuis 2008, les actionnaires travaillent fort afin de trouver des solutions pour, entre autres améliorer le service à la clientèle et régler la problématique de la circulation automobile sur la rue Saint-Pierre.

«L’entrée du stationnement est mal située et cela engendre souvent des bouchons de circulation. Le réaménagement prévoit d’autres accès. De plus, comme on se soucie de la quiétude des résidents du quartier, nous prévoyons tout faire pour amoindrir la poussière et le bruit ainsi que pour améliorer leur intimité», expliquent-ils, en soulignant que d’autres belles idées sont sur la table.

L’entreprise étant stratégiquement bien située, les propriétaires voulaient écarter le plus possible l’option d’un déménagement.

«Après mûres réflexions et des mois de recherches de solutions, nous avons pris la décision de rester à la même place et d’acquérir trois bâtisses voisines afin de réaliser notre projet», confient-ils.

Ainsi, après de longues négociations, ils se sont portés acquéreurs d’une maison privée, de BM Conception puis d’un immeuble à logements abritant le bar Le Ranch, et ce, pour un total de près de 1,5 M$.

«Seule la maison privée a été démolie. Le reste se fera d’ici septembre», font savoir ceux qui sont propriétaires de l’entreprise familiale depuis 2005.

Au cours des prochaines semaines, les actionnaires déposeront leur projet à la Ville.

«Si les représentants acceptent notre plan, nous pourrons aller de l’avant avec ce beau projet dès l’automne», laissent-ils tomber.

Organisations: Le Ranch

Lieux géographiques: Drummondville, Rue Saint-Pierre

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires