Apprendre à stimuler la rentabilité et le succès d’une entreprise

Maxime
Maxime Rioux
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le 4e Colloque du commerce de détail se déroulera le 21 février

Les commerçants et les gens d’affaires de la région sont invités à s’inscrire au 4e «Colloque du commerce au détail» organisé par le Commissariat au commerce (CC) conjointement avec la chambre de Commerce et d’industrie de Drummond (CCID). Sous le thème «Ne soyez jamais mal prix!», cet événement se déroulera le mardi 21 février, dès 11 h 30, à l’Hôtel et Suites le Dauphin.

On reconnaît Guy Drouin, directeur général du Commissariat au commerce; deux conférencières, soit Valérye Bourassa et Céline Dallaire, ainsi que Benoit Villeneuve, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond. Chacun d’eux tient un petit hamster, un petit animal qui sert à imager le 4e Colloque du commerce de détail qui se déroule sous le thème «Ne soyez jamais mal prix!». (Photo : Ghyslain Bergeron)

Décrit comme un «événement régional unique porteur de motivation» par ses promoteurs, cette rencontre annuelle a pour but de stimuler la rentabilité et le succès des entreprises.

«Les commerçants déploraient l’absence de forums et d’outils conçus spécifiquement pour eux et leur permettant d’obtenir de meilleures performances. En créant ce colloque, nous souhaitions répondre à ce genre d’attentes, explique Guy Drouin, directeur général du Commissariat au commerce. Les activités qui se déroulent dans la foulée de ce colloque s’adressent à tous les commerçants, mais évidemment, les commerces qui comptent d’un à quinze employés sont particulièrement visés du fait que les conférences qui seront présentées cette année leur apporteront des outils efficaces et, éventuellement, une nouvelle façon d’évoluer. Les magasins à grande surface ont souvent des programmes à l’interne incluant ce genre d’ateliers ou de conférences.»

Cette année, les participants auront droit à un dîner et une conférence et devront choisir d’assister à deux ateliers sur une possibilité de quatre durant lesquels seront abordés divers sujets en lien avec le commerce au détail. Leurs noms évoquent bien le sujet de chacun d’eux : «Ne soyez pas mal pris avec les plaintes» (Guy Bourgeois, de Formax), «Il faut bien établir ses prix si on désire ne jamais être mal prix!» (Céline Dallaire, de CDR Groupe-Conseil), «Mieux vaut prévenir que guérir : regard sur la prévention des pertes» (Valérye Bourassa, du Commissariat au commerce) et «Le développement des affaires, c’est votre affaire!» (Patrick Leroux).

«L’optimisme quant aux perspectives de développement est présent au terme de 2011, note M. Drouin. Cependant, cet état est moins confirmé qu’à la fin de 2010 et quelques révélations de notre Enquête sur la situation des commerces de la MRC, dont les prévisions d’investissements à la baisse, la difficulté de trouver de la main-d'œuvre compétente et spécialisée, la compétition, la gestion de l’achalandage et la fidélisation des clients constituent la majorité des enjeux pour les gestionnaires d’entreprises commerciales. Ce colloque pourra répondre plus spécifiquement à ces problématiques et proposer des stratégies gagnantes. De plus, le cahier du participant reprendra les faits saillants des résultats de notre enquête.»

Au dire de Sylvie Dulac, conseillère aux entreprises du Centre local d’emploi de Drummondville, cet événement «permet de rejoindre un grand nombre d’entreprises de la région et s’avère très bénéfique.»

«Les gestionnaires ainsi que leurs employés doivent être proactifs pour se démarquer de la concurrence, et ce, à tous les niveaux, a-t-elle partagé. Pour y arriver, ce sont souvent les petits gestes qui font une différence et participer à un colloque comme celui-ci suscitera inévitablement des réflexions et des prises de conscience qui les feront cheminer. Pour Emploi-Québec, être partenaire d’un tel événement va de pair avec le devoir que nous nous faisons de soutenir ces derniers dans le développement de leurs compétences.»

De son côté, Benoit Villeneuve, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond, évoque l’importance pour les gens d’affaires de garder l’esprit ouvert.

«L’atteinte du succès entrepreneurial n’est pas l’atteinte d’un seul objectif, c’est se dépasser continuellement en s’ouvrant à des stratégies gagnantes comme la proactivité, l’écoute des besoins de sa clientèle et l’établissement des prix de vente. Le colloque du 21 février offrira à chaque participant l’opportunité de stimuler son équipe des ventes en accentuant les ventes à ses clients actuels, de transformer son client mécontent en ambassadeur, de rentabiliser son entreprise en se dotant de mécanismes de gestion et de contrôle des coûts, en s’outillant pour se prémunir contre les vols et la fraude et enfin en prenant une longueur d’avance sur la compétition tout en doublant ses revenus.»

L’an dernier, une trentaine d’entreprises avaient été refusées en raison du nombre de places limité. Plus de 200 participants avaient pris part à l’événement. À cet égard, Guy Drouin conseille vivement aux gens d’affaires de s’inscrire rapidement.

Les membres de la CCID paieront 60 $ par personne alors que les non-membres devront débourser 65 $.

L’inscription en ligne se fait sur le site Web www.ccid.qc.ca.

Organisations: MRC, Centre local d’emploi de Drummondville, Emploi-Québec Chambre CCID

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires