Une nouvelle formule qui sourit à la CCID

Maxime
Maxime Coulombe
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Gala des Napoléon

Pour la première édition du Gala des Napoléon, samedi, à la Maison des arts de Drummondville, la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond (CCID) réservait plusieurs surprises aux spectateurs, aux finalistes et à leurs accompagnateurs.

Dave Morin, copropriétaire et directeur du magasin Buropro, a quitté le Gala des Napoléon avec un des 14 trophées remis au cours de la soirée. (Photo: Ghyslain Bergeron)

Après une entrée en matière originale de l’animatrice, Monique Vincent, la soirée a été lancée par un énergique numéro d’ouverture assuré par des étudiantes et des étudiants en danse. Puis, le suspense avait assez duré pour les finalistes des différentes catégories de commerces de la région.

Sans toutefois prendre la parole, c’est le président de Nmédia, Louis-Philippe Baril, qui a cueilli le tout premier Napoléon de la soirée dans la catégorie «Commerce de service». En fait, afin d’assurer un roulement constant du gala, seuls les lauréats de prix individuels et le représentant de l’entreprise qui a touché le prix «Distinction» ont été appelés à prendre la parole. Anne Fortier, propriétaire de Mlle Anne et Dave Morin, copropriétaire et directeur du magasin Buropro se sont alors succédé, respectivement dans les catégories «Commerce de détail, 1 à 14 employés» et «Commerce de détail, 15 employés et plus».

C’est à ce moment que le Drummondvillois Michel Lauzière a présenté son premier de trois numéros de fantaisies musicales qui lui sont caractéristiques. Au grand plaisir de la foule amusée, des airs connus de la chanson populaire et classique ont été revisités au batteur électrique, au lacet de soulier et aux cuillères électriques.

Puis, ce fût au tour des entreprises Les Emballages Box Pack, ADS Canada et Soprema de mettre la main sur le convoité trophée des catégories «Industriel, 1 à 14 employés», «Industriel, 15 à 74 employés» et «Industriel, 75 employés et plus». Chacune de ces entreprises a eu de quoi épater le jury, mais le numéro qui a suivi l’attribution de ces prix a su couper le souffle à une Maison des arts entière.

Combinant force brute, agilité et équilibre, l’acrobate Jean-François Martel a fait toute la démonstration de son talent en supportant tout le poids de son corps en équilibre et sur une seule main. Plus tard en soirée, son collègue Christian Paquet l’a rejoint pour compléter le duo Accrobazia. Un autre épatant numéro «main à main» s’en est suivi.

Le prix «Partenaire du développement industriel» a par la suite été décerné au Groupe TYT. Dans le même segment, le très convoité trophée du «Coach de l’année» a été remis à Marc Soucy, vice-président chez Soucy plastique. Il a été préféré à Richard Voyer, de Soprema; Christian Simard, de Venmar et Pascal Bergeron, de CVTech IBC.

Après un retour de Michel Lauzière, qui a plutôt mis à profit ses cordes vocales, un parapluie, des ballons et quelques sacs de poubelles, les «Ambassadeurs» de la soirée ont été célébrés.

Déjà connue de tous, l’identité de ces personnalités n’était peut-être pas une surprise, mais le passage sur scène de Johanne Lalumière et de Louis Morissette a été émotif et sympathique. D’abord, la directrice générale et secrétaire exécutive de la Société zoologique de Granby a déclaré: «Je me plais toujours à revenir ici, je suis très fière d’être ambassadrice de Drummondville.» De son côté, Louis Morissette, auteur, comédien et humoriste, a combiné émotion et humour. «Être ambassadeur de Drummondville, ce n’est vraiment pas banal. Je ne sais pas si vous êtes sûrs… le «Bye bye» est dans deux mois!», a-t-il blagué.

Par la suite, à même la Maison des arts qui a été son cheval de bataille pendant des années, Roland Janelle a mis la main sur une autre reconnaissance, le Napoléon de la «Personnalité de l’année». Visiblement touché, l’homme a accepté avec joie le prix que la CCID lui offrait.

Avant de passer au dernier droit du gala, Michel Lauzière a profité de son troisième passage sur les planches pour annoncer la signature d’un contrat qui l’amènera en Chine, au printemps 2012. Avant d’y aller de quelques morceaux classiques sur son «klaxophone», un habit sur lequel sont fixés 18 klaxons aux sonorités différentes.

Sans doute pour son année exemplaire et record, le Mondial des Cultures a hérité du Napoléon du rayonnement touristique. Une mention coup de cœur a également été remise à L'Avenir en héritage, une fondation qui a pour mission de promouvoir la connaissance, la conservation, la mise en valeur et la sauvegarde du patrimoine naturel, historique, architechtural et artistique de la municipalité de l'Avenir. 

De son côté, Martin Delarosbil, de La Recharge.ca, a touché un nouvel honneur, cette fois dans la catégorie «Entrepreneuriat jeunesse». Le gala s’est terminé sur l’attribution d’un Napoléon très attendu et tout aussi convoité. C’est donc l’entreprise ADS Canada qui a été choisie pour toucher le prix «Distinction», remis à l’entreprise par excellence de la MRC Drummond.

Après le gala, la soirée s’est terminée dans le hall d’entrée de la Maison des arts, le tout au son de la musique de DJ Abeille (Abeille Gélinas).

Hommage à Germaine Morin Proulx

Pour un court moment, juste avant de sacrer Roland Janelle «Personnalité de l’année», une grande dame disparue cet été a été honorée. Au son de «La quête», de Jacques Brel, trois danseuses, toutes de blanc vêtues, ont dansé en souvenir de Germaine Morin Proulx.

Photos et vidéos de Mme Morin Proulx ont été projetés au moment du numéro. L’interprétation a été touchante et a semblé bien plaire au public qui l’a chaudement applaudie.

Ceux qui souhaitent vivre ou revivre le Gala des Napoléon pourront le faire dès samedi prochain, à 20 h, alors que l’événement sera présenté à TV Cogeco. Par ailleurs, un diaporama de photos signées Ghyslain Bergeron sera disponible sous peu au www.journalexpress.ca.

Organisations: Gala des Napoléon, ADS Canada, Soprema Nmédia Buropro Box Pack Groupe TYT Société zoologique de Granby Mondial des Cultures

Lieux géographiques: Drummondville, Chine, La Recharge.ca MRC Drummond TV Cogéco

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires