Autobus Orléans poursuit sa recherche du terrain idéal

Lise
Lise Tremblay
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le président et chef de la direction du Groupe Orléans, Sylvain Langis, est toujours à la recherche du terrain idéal dans le but de déménager l'ensemble des activités de l'entreprise spécialisée dans le transport interurbain.

L'entreprise Autobus Orléans recherche activement un terrain en bordure de l'autoroute 20. (Photo d'archives : Ghyslain Bergeron)

«Lorsque nous avons repris les opérations d'Autobus Drummondville en février 2011, nous aurions aimé assurer le déménagement à la fin de l'année, mais nous n'avons pas trouvé d'endroits susceptibles de rencontrer nos différents critères. Nous poursuivons donc nos recherches avec l'aide du Commissariat au commerce, qui nous a mis en contact avec des promoteurs et des gens qui ont des projets compatibles aux nôtres», précise M. Langis.

À présent, plusieurs possibilités sont à l'étude chez Autobus Orléans, qui cherche ultimement à accélérer son service.

«Présentement, nos chauffeurs doivent entrer chaque fois au centre-ville et cela n'est pas l'idéal. Si nous étions près de l'autoroute 20, cela faciliterait grandement nos opérations», estime-t-il.

À la recherche d'un terrain zoné commercial en sol drummondvillois, le dirigeant de l'entreprise québécoise concède qu'il n'est pas aisé, pour une entreprise de transport, de trouver chaussure à son pied.

«Nous avons besoin d'un petit espace pour la vente des billets et d'un grand espace extérieur qui nous permettra à la fois de stationner nos autobus et d'accueillir les camions pour le transport de colis. Aussi, il ne faut pas être situé trop près d'un quartier résidentiel en raison du bruit, mais il faut tout de même s'assurer que nos clients aient accès au service de transport municipal. Bref, nous avons beaucoup de critères et cela rend notre recherche difficile», exprime Sylvain Langis, en ajoutant que le terrain doit, bien entendu, être disponible à «un coût dans le domaine du raisonnable».

En terminant, précisons que Groupe Orléan Express emploie, à travers ses opérations, plus de 900 personnes et qu'il exploite un parc de 400 véhicules, dont 105 autocars affectés aux divers services de transport interurbain, ce qui permet de transporter 1,7 million de passagers et près d’un million de colis chaque année.

Organisations: Groupe Orléan Express

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires