La génétique au cœur d'une entreprise agricole qui s'implante à Bon-Conseil

Gérard
Gérard Martin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Gen-Com Holstein y attend des clients du monde entier

Les 1500 visiteurs qui ont pris part, le jeudi 11 mars, à l'inauguration officielle du nouveau complexe agricole Gen-Com Holstein ne sont vraisemblablement que les premiers d'une longue liste qui se pointeront à Notre-Dame-du-Bon-Conseil au fil des prochaines années car cette entreprise pas comme les autres se définit, entre autres, comme une vitrine en ce qui se fait de mieux à l'échelle de la planète dans le domaine de la génétique de bovins laitiers.

Lison Laroche et Mario Comtois, les propriétaires de cette entreprise agricole de haute technologie, s'attendent d'ailleurs à recevoir non seulement des visiteurs, mais aussi et surtout des clients du monde entier, qui viendront faire connaissance de l'exceptionnel cheptel qu'on y retrouve, mais qui pourront y suivre une formation spécifique pour devenir des leaders à leur tour.

Celle-ci sera orientée sur la régie de troupeau, les soins et l'alimentation des animaux, l'évaluation des familles génétiques et les méthodes de travail à la fine pointe de la technologie.

Il faut dire que même si les installations bonconseilloises sont toutes récentes, Gen-Com Holstein, une division de Comtois International Export, est l'aboutissement de plus de vingt ans de travail du couple Laroche/Comtois. À titre d'exemple, au cours des cinq dernières années seulement, cette entreprise familiale a exporté plus de 30 000 porcs reproducteurs et plus de 15 000 bovins laitiers et de boucherie à travers le monde, en majorité vers Cuba, la Russie et le Kazakhstan, mais aussi vers d'autres pays comme le Mexique, l'Espagne et l'Italie.

D'ailleurs, des producteurs de la Russie et de Cuba étaient présents, jeudi dernier, à Bon-Conseil pour constater l'ampleur et la modernité de cette ferme qui abrite pour l'instant plus de 125 vaches laitières, 135 génisses, taures et vaches taries ainsi que 225 autres taures d'élevage et/ou porteuses d'embryon.

Bien plus que le nombre, c'est surtout la qualité des bêtes qui tranche car, comme l'indique M. Comtois, chez Gen-Com Holstein tout est fonction de l'acquisition de sujets de souches de haut potentiel génétique et de conformation élevée afin de bâtir un troupeau de haute valeur génétique reconnu à l'échelle internationale.

Pour les initiés, mentionnons que le troupeau est reconnu depuis décembre 2009 au programme québécois de contrôle laitier pour une production officielle contrôlée.

La production quotidienne par vache est de 32,4 litres de lait avec 4,02% de gras et 3,36% de protéines.

Les installations

En ce qui a trait aux installations de Gen-Com Hosltein, que l'on retrouve à l'intersection de l'autoroute 20 et de la route 259, elles sont impressionnantes par leur ampleur et leur modernisme.

On y observe un bâtiment principal de 38 240 pieds carrés abritant les bureaux, la ferme et le site d'alimentation et un 2e bâtiment, de 22 260 pieds carrés celui-là, pour y loger les taures.

Un entrepôt de 6000 pieds carrés pour les balles rondes de foin et la paille, un garage chauffé de 4000 pieds carrés pour la machinerie, un immense silo Haverstore d'une capacité de 900 tonnes, quatre silos fosses d'une capacité de 300 tonnes et une vaste fosse de 16 X 142 pieds font partie du complexe dont on peut voir l'ampleur en franchissant le viaduc de la 259.

La qualité de l'alimentation est un incontournable chez Gen-Com Holstein, en particulier pour les vaches du groupe 1 qui ont droit, quatre fois par jour, à du maïs humide et à des protéines qui s'ajoutent au menu de base.

Les 59 hectares en culture de la ferme ne suffisent d'ailleurs pas à répondre aux besoins, si bien que l'on doit faire appel à la location de 105 hectares pour la production de fourrage et à une superficie additionnelle à forfait de 101 hectares pour le maïs ensilage.

Le travail est tel qu'il nécessite le recours de quatre employés à la ferme.

Lison Laroche et Mario Comtois sont les parents de trois enfants, Allison, Maxim et Marilee, qui sont loin d'être indifférents à la vie agricole. «Ce beau et grand projet nous tient particulièrement à cœur puisqu'il est le legs que nous souhaitons laisser à nos enfants», exprime Mme Laroche au sujet de cette belle relève qui se pointe chez Gen-Com Holstein.

Organisations: Comtois International Export

Lieux géographiques: Bon-Conseil, Cuba, Russie Kazakhstan Mexique Espagne Italie

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires