L'usine de traitement des eaux devra être plus performante

Caroline
Caroline Lepage
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les changements climatiques ont aussi un lien avec le projet de 60 millions $ visant la rénovation de l'usine de traitement des eaux, située sur la rue Poirier à Drummondville.

Il est prévu d'améliorer la chaîne de traitement de l'eau à l'usine de la rue Poirier. (Photo TC Media - Caroline Lepage)

Si le réchauffement planétaire provoque davantage de pluies intenses et courtes, il cause également des épisodes prolongés de sécheresse. Advenant que le niveau de l'eau de la rivière Saint-François baisse considérablement, la quantité de polluants serait plus concentrée.

Voilà pourquoi la Ville doit notamment adapter son équipement en conséquence. "C'est pour améliorer la chaîne de traitement de l'eau", explique le conseiller municipal John Husk.

Il informe qu'au terme de ce projet, l'eau sera traitée par rayonnement UV-OZONE. Ainsi, la performance accrue de l'éventuel système détruira les micro-organismes, comme les résidus de caféine, qui ne sont pas complètement éliminés à l'heure actuelle, fait-il savoir.

Les investissements, qui doivent compter sur l'aide financière des différents palliers gouvernementaux, portent essentiellement sur la modernisation de l'équipement au sein de la bâtisse actuelle. Les démarches entourant le financement de ce projet sont en cours.

Lieux géographiques: Rivière Saint-François

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires