La Terrazza : les autorités trouvent un terrain d’entente

Cynthia
Cynthia Giguere-Martel
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les intenses discussions entourant le matériau choisi pour le toit de La Terrazza, située sur la rue Heriot, en face de la Place Saint-Frédéric, ont finalement valu la peine. Le 26 juin dernier, en atelier de travail, les élus municipaux et les membres du Comité consultatif d’urbanisme (CCU) ont en effet trouvé un terrain d’entente, après un long débat qui s’est terminé tardivement. La nouvelle a réjoui le directeur du bar, Dany Lefebvre, qui pourra mettre la touche finale à son concept tropical hors de l’ordinaire.

La Terrazza aura finalement son toit en paille.

De fait, les élus municipaux ont statué majoritairement que la restriction recommandée par le CCU, entourant le choix de matériau qui s’intégrait difficilement au plan architectural de la Ville, allait à l’encontre de l’objectif recherché de dynamiser le centre-ville.

«Le vote n’a pas été unanime, car certains ont maintenu leur position, a indiqué Jocelyn Gagné, conseiller municipal. Sept élus ont adhéré au concept initial contre cinq qui se sont opposés.»

Au dire de M. Gagné, le débat de mardi dernier s’est déroulé dans la cordialité et le respect.

«Nos collègues du CCU ont compris que c’était la chose à faire. En fait, ce sera un élément qui viendra bonifier l’offre», a-t-il expliqué.

«En acceptant ce projet, on permet donc au centre-ville d’être encore plus dynamique, novateur et rassembleur. Nous ne souhaitons pas créer une atmosphère d’homogénéité. Si tout est pareil, personne ne s’y retrouvera», a-t-il ajouté.

Rappelons que M. Lefebvre avait entamé ses démarches en investissant plusieurs milliers de dollars afin de faire parvenir par bateau la paille avant même de déposer son projet à la Ville. Au début juin, il avait admis sa maladresse en affirmant avoir peu d’expérience dans ce domaine.

Celui-ci était donc soulagé et heureux d’apprendre cette bonne nouvelle.

«La paille sera installée le 3 juillet, juste à temps pour le Mondial des cultures!», a-t-il exposé.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Mélissa
    03 juillet 2012 - 13:09

    Bravo! Un décor dynamique rafraississant pour de jeunes entrepreneurs audacieux. Il fait bon voir le centre-ville se dynamiser et en avoir pour tous les goûts.

  • Jean Lauzon
    29 juin 2012 - 10:39

    En quoi le fait de dynamiser le Centre-ville devrait-il impliquer l'incohérence dans l'agencement du mobilier urbain ? On confond ici les concepts d'homogénéité et d'harmonisation. Désolant. Surtout en cette période où l'on engage des démarches importantes en vue de l'élaboration d'un plan d'urbanisme dont les objectifs s'avèrent pourtant être des plus prometteurs.

  • Jean Lauzon
    28 juin 2012 - 16:53

    En quoi le fait de dynamiser le Centre-ville devrait-il impliquer l'incohérence de l'agencement du mobilier urbain ? On confond ici homogénéité et harmonisation. Désolant.