Risques liés à la consommation de germes crus

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Santé Canada rappelle aux Canadiens que les germes crus ou mal cuits sont déconseillés aux jeunes enfants, aux personnes âgées ou immunodéprimées et aux femmes enceintes.

Les Canadiens utilisent abondamment les germes de luzerne et de haricot mungo comme ingrédients hypocaloriques et sains dans de nombreux plats. Les germes d'oignon, de radis, de moutarde et de brocoli, qu'il ne faut pas confondre avec la plante ou le légume, sont aussi très populaires.

Ces germes peuvent contenir des bactéries nuisibles, telles que Salmonella et E. coli, responsables de maladies graves.

Il arrive que les fruits et légumes frais soient contaminés par des bactéries nuisibles à la ferme, pendant la production ou la récolte ou pendant l'entreposage et la manipulation. Cette situation est particulièrement problématique avec les germes. De nombreuses infections à Salmonella et à E. coli ont été associées à des germes contaminés. Entre 1995 et 2011, on a recensé quelque 1000 cas de maladies causées par des germes à la suite de huit éclosions localisées dans cinq provinces du pays. La plus importante éclosion au Canada s'est produite en 2005, avec plus de 648 cas de salmonellose recensés en Ontario.

Les enfants de moins de cinq ans, les personnes âgées, les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées sont particulièrement vulnérables à ces bactéries. Ces personnes devraient éviter de consommer des germes crus, ainsi que des germes cuits à moins qu'ils soient bien cuits.

L'adulte en santé qui consomme des germes devrait prendre des précautions pour réduire le risque d'exposition bactérienne. Au moment d'en acheter, choisissez toujours des germes fermes qui ont été réfrigérés à 4 °C (40 °F) ou moins. Évitez ceux dont la couleur est foncée ou qui dégagent une odeur de moisi. Utilisez des pinces, un gant ou un sac pour les déposer dans un sac de plastique. Si c'est possible lorsque vous mangez au restaurant, assurez-vous que les germes sont bien cuits.

Les symptômes de la salmonellose apparaissent habituellement de huit à 72 heures après avoir consommé un aliment contaminé tandis que les symptômes associés à E. coli peuvent se manifester de un à dix jours suivant l'exposition à la bactérie. Nausées, diarrhées, vomissements, fièvre et crampes abdominales sont quelques-uns de ces symptômes. Les personnes présentant ces symptômes devraient communiquer avec un médecin immédiatement. Dans les cas extrêmes, E. coli peut entraîner une insuffisance rénale aiguë, voire la mort.

Lieux géographiques: Canada, Ontario

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires