Politique familiale : un bilan des plus positifs pour les actions 2007-2011

Cynthia
Cynthia Giguere-Martel
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Vaste consultation prévue le 12 septembre

La Ville de Drummondville estime que beaucoup de chemin a été parcouru depuis l’adoption et l’actualisation de sa politique familiale municipale (PFM). Elle est maintenant prête à aller plus loin et, pour ce faire, elle consultera les organismes impliqués et la population au cours des prochains mois.

Les membres du comité, ici accompagnés de la mairesse de Drummondville, Francine Ruest Jutras, poursuivent leur travail par la mise en place de mesures susceptibles d’améliorer la qualité de vie des familles.

C’est ce qu’ont fait savoir les membres du comité du nouveau plan d’action 2013-2015 de la Politique familiale de Drummondville, le 22 juin, en conférence de presse, en précisant qu’en plus des organismes, la population en général pourra faire part de ses suggestions par l’intermédiaire du site Web de la Ville, en se rendant au www.ville.drummondville.qc.ca ou encore par courrier régulier, en s’adressant à Sylvie Allie, agente aux Politiques et programmes communautaires, au 819 850-1283.

D’autre part, les organismes qui oeuvrent auprès des familles seront invités à une vaste consultation le 12 septembre prochain. Une invitation leur sera envoyée sous peu.

«Les suggestions de la population ainsi que la consultation sont importantes afin qu’on franchisse des pas de plus en faveur de la communauté», a soutenu Mme Allie.

Notons que l’exercice de la mise à jour du plan d’action a débuté au cours de l’automne 2011 et se poursuivra jusqu’à la fin de 2012.

Grâce à la consultation du milieu et à partir des défis que se lancent les services municipaux, un plan d’action troisième génération pourra être défini en vue d’une réalisation durant la période 2013-2015.

Compte tenu de l’importance des sujets qui découlent de la PFM dans la vie de tous les jours, les membres du comité anticipent une bonne participation de la part des organismes et de la population dans les trois prochains mois.

Un bilan étoffé

Au fil de ses travaux, les membres du comité, dont le président et conseiller municipal Vincent Chouinard, et Alain Martel, également élu municipal, ont par ailleurs tenu compte de l’adoption successive de politiques touchant l’accessibilité universelle, la culture, l’environnement, l’activité physique, la démarche Municipalité amie des aînés (MADA) et le développement du transport collectif accessible aux personnes handicapées et ayant des pertes d’autonomie.

«Le comité, formé de gens de tous horizons, a travaillé fort afin que plusieurs aspects soient abordés pour ainsi rejoindre un grand nombre de familles», a indiqué M. Chouinard.

«La politique est gagnante, car elle nous a aidés à réaliser de nombreux projets plus pointus et adaptés à la réalité des familles drummondvilloises. Il va sans dire que de telles réalisations ont un impact certain sur leur qualité de vie», a pour sa part affirmé la mairesse Francine Ruest Jutras.

Les sept champs d’intervention dans lesquels des actions concrètes ont été posées en faveur de la famille touchent l’administration municipale, le quatuor loisir, sport, culture et vie communautaire, l’information et la communication, la vie et la sécurité du milieu, l’habitation et l’urbanisme, le transport et l’environnement et le développement durable.

Ainsi, un bilan étoffé des réalisations des services municipaux a été réalisé, un outil qui servira de base de discussion et de réflexion dans la préparation de la prochaine politique et de son plan d’action, lequel sera lancé au cours de l’année 2013.

Une des orientations majeures de la PFM a été l’enrichissement du sentiment d’appartenance au milieu, notion difficile à mesurer. Toutefois, le développement de services de proximité, l’encouragement aux initiatives de partage et de solidarité entre familles et le soutien aux relations intergénérationnelles témoignent grandement de cette volonté.

Une autre orientation qui a été priorisée est la transmission de l’information aux familles et en particulier aux nouveaux arrivants. On constate cependant que l’orientation relative à la conciliation famille/travail/étude n’a pas véritablement été développée.

Enfin, la PFM reconnaissait l’importance de prendre en compte tous les milieux du territoire. À cet égard, le bilan est fort positif.

On se souviendra que Drummondville a adopté une première politique familiale en 1999, puis une seconde en 2007, à la suite des fusions municipales.

Soulignons en terminant que d’ici la fin de l’année, le comité adoptera la politique de l’activité physique, du sport et du plein air.

Organisations: Politique familiale de Drummondville, MADA

Lieux géographiques: Territoire de Drummondville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires