Une grande dame s'est éteinte

Lise
Lise Tremblay
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Jeanne Lemire-Pépin

De nombreuses personnes ont assisté lundi, à l'église Saint-Frédéric, aux funérailles de la Drummondvilloise Jeanne Lemire-Pépin, la première femme qui a réussi à se faire élire au conseil d'administration de la Caisse populaire de Saint-Frédéric. C'était en 1968. C'était une première au Québec.

Sur ce cliché datant de novembre 2001, Jeanne Lemire Pépin est entourée de la présidente de la Caisse Desjardins de Drummondville, Johanne Marceau; de Guy Gauthier, auteur d'un ouvrage portant sur l'histoire des caisses Desjardins du territoire; et de Pierre Beauchemin, ancien membre du conseil d'administration de la Caisse de Saint-Frédéric.

Ferdinand Smith, à l'époque gérant de cette caisse populaire, a personnellement invité Mme Pépin-Lemire à proposer sa candidature au conseil d'administration.

D'ailleurs, ce dernier, lors d'une assemblée générale des membres tenue en 1975, a tiré gloire du fait que l'institution comptait une femme à son conseil d'administration.

Mme Lemire-Pépin se serait aisément adaptée à cet univers jusque-là réservé aux hommes. Si ses premiers pas comme administratrice étaient plutôt discrets, elle n'a pas tardé à remplir ses fonctions avec plus d'assurance.

Femme engagée dans la communauté, elle a fait partie des dirigeants de la Caisse durant 28 années.

Jeanne Lemire-Pépin était la fille cadette de Joseph Lemire, le président fondateur de la première caisse populaire à voir le jour à Drummondville en 1919.

La dame est décédée le 1er août 2012. Elle aurait eu 96 ans le 4 août dernier.

Mme Lemire laisse dans le deuil ses filles Marie-Josée Pépin et Marie-Andrée Pépin de même que plusieurs autres membres de sa famille. Ceux-ci invitent d'ailleurs les gens qui le désirent à verser des dons à Hémodialyse Drummond en mémoire de Jeanne Lemire-Pépin.

Organisations: Caisse

Lieux géographiques: Drummondville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires