Centre de foires : «C’est à la fin de la soirée qu’on voit le bon danseur»

Cynthia
Cynthia Giguere-Martel
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

-Laurent Lessard, ministre des Affaires municipales

De passage à Drummondville, jeudi, pour l’annonce de contributions remboursables pour la modernisation des usines du Groupe Soucy, le ministre des Affaires municipales, Laurent Lessard, en a profité pour confirmer de vive voix que Drummondville aura bel et bien son Centre de foires en 2014, tout en faisant savoir qu’un comité de sélection a été constitué à la Ville afin d’enclencher le processus d’appel d’offres.

Le ministre Laurent Lessard a fait savoir que le gouvernement fédéral devrait entériner le projet dans les prochains jours.

D’emblée, M. Lessard a indiqué que le gouvernement fédéral devrait entériner le projet dans les prochains jours.

«Le Conseil des ministres a bel et bien approuvé le 27 juin le projet du Centre de foires de Drummondville en passant le décret. Nous avons donc envoyé les documents au gouvernement fédéral pour qu’il les signe. Cela dit, la mairesse sait qu’elle peut aller en appel d’offres et passer en mode construction le plus rapidement possible», a expliqué le ministre également responsable de la région du Centre-du-Québec.

Maintenant, M. Lessard souhaite que le Best Western Hôtel Universel et l’Hôtel et Suites Le Dauphin respectent leur promesse, soit d’agrandir leur complexe.

«J’espère que les chaînes hôtelières qui nous avaient soutenus dans le temps concrétiseront leurs investissements, car je dois dire que ces projets ont pesé lourd dans la balance lorsqu’on a annoncé le Centre de foires», a-t-il souligné.

La raison pour laquelle le dossier du Centre de foires a pris beaucoup de temps à cheminer est fort simple pour le ministre.

«C’est certain que lorsqu’on est dans deux juridictions, c’est plus long, a-t-il affirmé. Cependant, on aurait souhaité que ça soit plus court.»

Le fait que Sherbrooke ait reçu l’aval du gouvernement pour son Centre de foires avant Drummondville n’aurait eu aucune incidence, selon le ministre, sur la demande de traitement du dossier, même si le projet de la Ville a été l’un des premiers déposés dans le cadre des ententes entre les gouvernements fédéral et provincial.

«Vous savez, c’est à la fin de la soirée qu’on voit le bon danseur, a-t-il illustré. Drummondville n’est pas du tout en compétition avec Sherbrooke ou bien Montréal. C’est une ville plus manufacturière, donc elle devra spécialiser son Centre en ce sens.»

Dans un autre ordre d’idée, M. Lessard a indiqué que le dossier du campus universitaire «cheminait bien».

«Les signaux sont forts», a-t-il conclu.

Organisations: Centre de foires de Drummondville, Affaires municipales, Conseil des ministres

Lieux géographiques: Sherbrooke, Drummondville, Région du Centre-du-Québec Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires